Problèmes de condensation
dans les fenêtres

Au secours, j’ai de l’humidité sur mes nouvelles fenêtres!

Vous avez enfin remplacé vos anciennes fenêtres par des nouveaux modèles super performants. Le premier hiver, vous remarquez qu’il y a de l’humidité qui se forme sur les verres. Vous vous demandez ce qui se passe, car vous n’avez jamais eu de tels problèmes avec vos anciennes fenêtres.

La performance des fenêtres

Un des facteurs de performance des fenêtres est la résistance à l’infiltration d’air. Selon le modèle de fenêtre et le type d’ouverture qui la qualifie, votre nouvelle fenêtre peut être beaucoup plus étanche que l’ancienne. Si elle ne permet pas l’infiltration d’air, elle empêche l’exfiltration de l’air et de l’humidité ambiante. En fait, les vielles fenêtres étant moins étanches, elles laissaient passer plus d’air, ce qui contribuait à éliminer le surplus d’humidité dans la maison.

Donc, les fenêtres neuves ne sont pas la cause de la condensation, mais comme il y a moins de fuites d’air, l’humidité condense sur la surface vitrée qui est plus froide  en période hivernale.

Un hiver très froid

Les grands froids hivernaux sont la cause de nombreux soucis, et les fenêtres ne sont pas toujours épargnées, même lorsqu’elles sont neuves. Lorsqu’il fait très froid à l’extérieur, même les nouvelles fenêtres peuvent devenir très froides sur la surface intérieure. Le degré de variation peut être différent selon la force du vent, l’orientation du mur, l’heure du jour. Lorsque l’humidité condense sur une fenêtre trop froide, cela provoque du gel. Il s’agit du même problème d’humidité, mais augmenté par le froid intense.

Éviter la condensation

Voici quelques conseils pour diminuer la production d’humidité dans notre vie quotidienne :

  • Faites fonctionner la hotte lorsque vous faites cuire des aliments, et ne faites bouillir que la quantité d’eau dont vous avez besoin.
  • Faites fonctionner le ventilateur de la salle de bain quand vous prenez un bain ou une douche.
  • Minutez les douches et les bains.
  • Évitez de faire sécher des vêtements à l’intérieur.
  • Assurez-vous que votre sécheuse évacue l’humidité à l’extérieur.
  • Ne faites pas sécher de bois de chauffage à l’intérieur, même au sous-sol.
  • Facilitez la circulation d’air autour des fenêtres en ouvrant les rideaux et les stores.

Autres facteurs

Si la condensation est excessive dans votre maison, il y a peut-être d’autres facteurs en cause :

  • Un sous-sol humide;
  • Un vide sanitaire dont le plancher est en terre battue;
  • Le tuyau ou l’évent de la hotte du poêle ou de la salle de bain est partiellement ou complètement bloqué.
  • L’air extérieur est très humide.

Un excès d’humidité et de condensation dans une maison peut entraîner la formation de moisissure nocive, et ce problème doit être pris au sérieux. Il est toujours recommandé de maximiser la circulation de l’air dans une maison, quitte à faire installer un échangeur d’air. Sinon, vous pouvez installer des ventilateurs aux endroits les plus problématiques. Un déshumidificateur peut aussi être très efficace.